THEATRES ROMAINS DE FOURVIERE

THEATRES ROMAINS DE FOURVIERE

Théâtre Antique - Lyon (69005)
Tél : 0472320000

. Lire la présentation

MOURAD MERZOUKI / SALENA BAUDOUX / KADER BELMOKTAR / DAVID BERNARDO
Du au
Du au
de 25.8 à 30.8€
EMMANUEL MEIRIEU / PATRICK DECLERCK
Du au
Du au
de 18.8 à 24€
CARLOS ACOSTA
Du au
Du au
de 25.8 à 30.8€
MARIA PAGES
Du au
Du au
de 28.9 à 33.9€
COMP.MARIUS / CHARLES DICKENS
Du au
Du au
de 25.8 à 40€
CIRCA / ORCHESTRE NATIONAL DE LYON
Du au
Du au
de 25.8 à 30.8€
SAMUEL ACHACHE / JEANNE CANDEL
Du au
Du au
de 22.8 à 27.8€
YANN FRISCH
Du au
Du au
de 22.8 à 27.8€
Du au
Du au
de 25.8 à 30.8€


Organisation du Festival Les Nuits de Fourvière.

Accès : Funiculaire

Afficher les spectacles
16/03/2018

NUITS DE FOURVIERE à Lyon : un festival avec également du cirque, de la danse et du théâtre dedans

Les Nuits de Fourvière viennent de dévoiler une alléchante affiche 2018 qui célèbre le spectacle vivant sous toutes ses coutures, soit 58 soirées et 122 représentations dont 7 créations et 12 premières françaises. On y verra de la musique (beaucoup) mais aussi de la danse (après une année 2017 sans danse), du cirque, du théâtre (peut-être moins que sur les dernières éditions), des marionnettes ou de l'opéra.

Nuits de Fourvière : réservez votre spectacle danse, cirque et théâtre

Riche programmation danse en 2018
Le chorégraphe hip-hop Mourad Merzouki lancera les hostilités 2018 avec une nouvelle création Folia (du 1er au 4 juin) qui fera se croiser tarentelles italiennes, musique baroque du XVIIe et XVIIIe et danse hip-hop. Le projet fou sur le papier avec 16 danseurs et 8 musiciens (Le Concert de l'Hostel-Dieu) devrait décloisonner les genres et bousculer les repères, avec en sus les fulgurances poétiques qu'un Mourad Merzouki est capable de faire naître.
Danse toujours et première française avec la venue de Carlos Acosta (7 et 8 juin) : cet ancien danseur étoile du Royal Ballet de Londres propose, avec sa compagnie Acosta Danza basée à La Havane, un programme ambitieux en cinq temps et cinq chorégraphes, dont le génial Sidi Larbi Cherkaoui (Mermaid). Le même Cherkaoui sera aussi à l'affiche de l'Archipel Flamenco (5 spectacles à découvrir), autre temps fort du mois de juin en partenariat avec la Maison de la Danse. A (re)voir Dunas (15 et 16 juin), pas de deux flamboyant entre la flamenca Maria Pagés et le danseur virtuose toujours inspiré qu'est Cherkaoui. Les aficionados du genre seront sûrement curieux de découvrir le travail d'Eduardo Guerrero ( El Callejon de los Pescados les12 et 13 juin), danseur au duende brûlant vu chez Rocio Molina, et le solo sur-mesure, signé Aurélien Bory, pour Stéphanie Fuster (QUESTCEQUETUDEVIENS les 6 et 7 juin) qui a dansé, entre autres, chez Israel Galvan. Sans oublier la nouvelle pièce - 8 danseurs et 7 musiciens - de Maria Pagés, Una oda al tiempo (Una Oda Al Tiempo les 18 et 19 juin).

Le cirque, autre invité d'honneur de l'édition 2018
Du beau monde côté circassiens ! Ce sont ainsi les Australiens de Circa qui envahiront le grand théâtre (28 et 29 juin) pour une pièce inédite avec l'Orchestre National de Lyon sur de la musique classique (Stravisky, Ravel et Berlioz). On connait la présence physique, la virtuosité et l'engagement jusqu'au-boutiste de la compagnie de Brisbane, adepte d'un cirque qui vous prend aux tripes.
Coup de cœur 2018 : les Nuits de Fourvière invite l'ovni touche-à-tout Yann Frisch. Jongleur et clown, surtout magicien et performer, le bonhomme fait, à merveille, valser, voler, se transformer et disparaitre les cartes. Sa mission ici : créer un programme surprise (en cours de création) sous son camion-chapiteau. Il aurait convié à ses côtés le plasticien JR et Patrick Watson. On le verra aussi en Monsieur Loyal du côté de Terabak de Kyiv (12 et 13 juillet), cabaret fantaisiste conçu par Stéphane Ricordel (ex-voltigeur des Arts Sauts) et mis en musique par les déglinguées Dark Daughters.
Pour le reste, on retrouvera, avec joie, le Domaine de Lacroix-Laval pour quelques soirées champêtres sous la voûte étoilée. Revoilà le Cirque Aïtal en grand format (9 circassiens, 4 musiciens et 5 chevaux) qui entend raconter à sa sauce le monde du cirque qui leur est cher. (27 juin au 6 juillet)

Et le théâtre là-dedans ?
Emmanuel Meirieu ouvrira la session théâtre avec Les Naufragés (5 au 23 juin) d'après le roman de Patrick Declerck. Une pièce, on se doute, coup de poing, qui va nous plonger dans le monde sans lendemain des clochards de Paris. Evénement.
La suite du voyage théâtral sera plus thématique autour du théâtre fantastique. Il y sera question de Jabberwocky de Lewis Carroll (16 au 19 juin), revisité par les marionnettes canadiennes de The Old Trout Puppet, puis de Frankenstein de Mary Shelley (22 au 24 juin) recomposé en un monstre gigantesque... Dans la série habitués des Nuits de Fourvière, les Belges de Comp.Marius s'attellent cette fois-ci à L'Ami commun d'après Dickens (26 au 30 juin), mais qu'on se rassure, repas et collations sont toujours servis aux entractes ! Autre récit fantastique avec les deux trublions de La Vie Brève, Samuel Achache et Jeanne Candel, qui se collent à Edgar Poe (La Chute de la maison, 2 au 7 juillet) dans un spectacle décalé et romanesque qui mixe opéra, textes et théâtre.

 

De quoi se régaler tout le début de l'été.

Voir la programmation concerts des Nuits de Fourvière


Il n'existe pas d'archives pour l'année 2018.